Aurèle Dubois

Industriel, établi à Belœil depuis les années 40, Aurèle Dubois a fondé une usine de réservoirs d’acier avec ses frères. Après neuf ans de croissance, l’usine employait 160 personnes. Une solide réputation de gestionnaire lui a permis de devenir président de la Chambre de commerce de Belœil en 1958, puis, conseiller municipal en 1959. En 1961, élu par acclamation, il succédait au maire Arthur Dupré et resta en poste jusqu’en 1968.

Il a rempli ses mandats avec brio, suivant la trace de son prédécesseur et contribuant à l’essor de la ville accéléré par la mise en service de l’Autoroute 20. Il s’est dépensé sans compter dans tous les aspects de la vie municipale. Le parc culturel, le Centre culturel, la nouvelle bibliothèque municipale, la Maison Villebon font partie de ses réalisations. Il a instauré les armoiries de la Ville, sa devise et son livre d’or. En 1965, la municipalité fut proclamée la Banlieue de l’année.

Aurèle Dubois est né à Plessisville en 1920, fils de Norbert Dubois et de Joséphine Boissonneault. En 1939, il apprend le métier de soudeur. Il épouse Pierrette Blain à Belœil en 1945 et ils auront cinq fils. Il est décédé en 2012.

Grand
partenaire

Partenaires annuels